Vladimir Poutine déclare que les crypto-monnaies « comportent des risques élevés »

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Ces remarques interviennent alors que le cadre réglementaire du pays en matière de crypto-monnaies reste sous-développé.

Mardi, Vladimir Poutine, président de la Fédération de Russie, a exprimé ses critiques lors du forum d’investissement « Russian Calling » à Moscou. Selon le média local lenta.ru, le président a tenu les propos suivants: « Il n’est soutenu par rien, la volatilité est colossale, donc les risques sont très élevés. Nous pensons également que nous devons écouter ceux qui parlent de ces risques élevés. »

M.Poutine appelle a la réglementation et surveillance des crypto-monnaies

M. Poutine a appelé à une surveillance et à une réglementation accrues des crypto-monnaies et a souligné que certains pays du monde entier connaissent une adoption importante des monnaies numériques.

Actuellement, la réglementation des crypto-monnaies est encore à ses débuts en Russie. Bien que le gouvernement envisage le lancement d’une monnaie numérique de la banque centrale, au moins huit lois fédérales et cinq codes législatifs doivent être modifiés pour que le rouble numérique prenne effet.

En outre, il n’existe aucune réglementation dans le pays concernant l’extraction de crypto-monnaies. Cela a conduit certains à affirmer que 2 milliards de dollars de revenus de minage de crypto-monnaies sont générés chaque année en Russie, mais sur ce montant, aucun impôt n’est payé. En raison de l’absence de cadre réglementaire, l’utilisation des crypto-monnaies a explosé parmi les Russes, les transactions dépassant les 5 milliards de dollars chaque année.

les crypto-monnaies gagnent en popularité

Dans d’autres parties de l’ancienne Union soviétique, les crypto-monnaies gagnent aussi rapidement en popularité.

Le Kazakhstan est devenu le plus grand mineur de bitcoins (BTC) au monde en termes de taux de hachage, et son président cherche à collecter davantage de taxes sur ces activités pour financer les dépenses du pays.

En Ukraine, le gouvernement encourage activement les opérations cryptographiques légales. L’année dernière, la ville polonaise d’Olsztyn a commencé à adopter la blockchain Ethereum (ETH) pour les services d’urgence.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram