Visa se lance dans le NFT en achetant un CryptoPunk pour 165 000 dollars

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Visa soutient les créateurs et les vendeurs de NFT

Le responsable des crypto-monnaies de Visa a déclaré que l’entreprise travaillait sur de nouveaux concepts et partenariats pour soutenir les acheteurs, les vendeurs et les créateurs de NFT.

Visa, l’entreprise mondiale de technologie des paiements, est la dernière grande entreprise à rejoindre l’engouement naissant pour les jetons non fongibles (NFT). 

Elle a annoncé avoir acheté un Crypto Punk, l’un des milliers d’avatars numériques basés sur les NFT, pour près de 165 000 dollars (environ 1,22 million de roupies) en payant un peu moins de 50 ETH.  

Cuy Sheffield, responsable des crypto-monnaies chez Visa, a décrit dans un billet de blog pourquoi la société avait décidé d’acheter Crypto Punk. « Avant tout, nous voulions apprendre », a déclaré Sheffield. « Pour aider nos clients et nos partenaires à participer, nous avons besoin d’une compréhension de première main des exigences en matière d’infrastructure pour qu’une marque mondiale puisse acheter, stocker et exploiter un NFT. »

Sheffield a déclaré que Visa travaillait sur certains nouveaux concepts et partenariats qui soutenaient les acheteurs, vendeurs et créateurs de NFT. « Nous sommes impatients d’en partager davantage dans les mois à venir », a-t-il ajouté.

Qu’est ce qu’un NFT ?

Un NFT est un actif numérique unique qui représente la propriété d’un objet virtuel. Contrairement aux crypto-monnaies, un NFT ne peut pas être échangé contre un autre NFT et ne peut avoir qu’un seul propriétaire à la fois.

Visa a annoncé l’achat sur Twitter, en déclarant :  » que l’entreprise était désormais entrée dans une nouvelle ère de NFT-commerce ».

Le CryptPunk 7610 acheté par Visa

L’achat de CryptoPunk 7610, une femme Punk avec un mohawk distinct, a été effectué le 18 août pour 49,5 ETH. Ce Crypto Punk est l’un des 3 840 Punk « féminins » créés à ce jour.

Les Crypto Punks sont 10 000 personnages numériques uniques à collectionner et l’un des premiers exemples de NFT sur la blockchain Ethereum.

Comme ils sont rares, les CryptoPunks atteignent des prix très élevés lors des ventes aux enchères. En mai, un ensemble de neuf de ces petits portraits en pixel-art a été vendu pour la somme colossale de 16,9 millions de dollars (environ 124,2 millions de roupies). Avant cela, en mars, l’artiste numérique Beeple en a vendu un pour 69 millions de dollars (environ 506,6 millions de roupies) lors d’une vente aux enchères chez Christie’s.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram