New York ordonne à deux plateformes de prêt de crypto-monnaies de cesser leur activité

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Le procureur général de l’Etat de New York a demandé lundi à deux plateformes de prêt de crypto-monnaies de cesser leurs activités dans l’Etat de New York et à trois autres plateformes de fournir des informations sur leur activité.

Cette décision intervient quelques semaines après que la procureure générale de New York, Letitia James, a obtenu une décision de justice obligeant la fermeture de la bourse de crypto-monnaies Coinseed.

Dans une version expurgée d’une lettre datée de lundi, Mme James a déclaré que le bureau du procureur général « était en possession de preuves de vente ou d’offre de vente illégale de titres et/ou de marchandises ».

Les régulateurs américains ont renforcé la surveillance d’un monde qui existait jusqu’à présent dans une zone grise réglementaire, avec en toile de fond la tension croissante entre l’industrie des crypto-monnaies et les régulateurs du monde entier.

En février, James a intenté une action en justice pour faire fermer Coinseed qui aurait escroqué des milliers d’investisseurs, notamment en facturant des frais de transaction cachés et en vendant des jetons numériques « sans valeur ».

Le procureur général de l’État a mis en garde les investisseurs contre un « risque extrême » lorsqu’ils investissent dans les crypto-monnaies et a émis des avertissements à l’intention de ceux qui facilitent le commerce des monnaies virtuelles.

« Les plateformes de crypto-monnaies doivent respecter la loi, comme tout le monde, c’est pourquoi nous ordonnons maintenant à deux sociétés de crypto-monnaies de fermer leurs portes et nous en obligeons trois autres à répondre immédiatement aux questions », a déclaré M. James lundi.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram