MakerDAO annonce un nouveau programme de primes aux bugs d’une valeur de 10 millions de dollars

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram

MakerDAO, qui maintient et réglemente la crypto-monnaie DAI, a lancé un programme de primes aux bugs avec la promesse de versements records pouvant atteindre 10 millions de dollars pour trouver et corriger les bugs.

L’organisation financière décentralisée (DeFi) a établi des barèmes de récompense distincts pour les failles de sécurité découvertes dans ses contrats intelligents et les bogues découverts dans ses sites web et applications.

Les paiements seront également déterminés en fonction du montant des fonds qu’une vulnérabilité pourrait effectivement permettre à un attaquant de voler.

Les hackers éthiques seront payés en DAI. En tant que crypto-monnaie stable, la valeur marchande du DAI est liée à un actif de réserve « stable », à savoir le dollar américain, ce qui est facilité par un système automatisé de contrats intelligents sur la blockchain Ethereum.

Le programme de bug bounty

Le programme de bug bounty est hébergé par Immunefi, une plateforme de sécurité crowdsourcée ; il est géré par une unité centrale de sécurité lancée par l’entreprise en décembre 2021.

« Nous prenons la sécurité de nos contrats intelligents et du protocole Maker très au sérieux et nous sommes ravis de travailler avec Immunefi », a déclaré Derek Flossman, responsable de l’équipe centrale d’ingénierie du protocole chez MakerDAO ».

« Nous sommes heureux d’avoir élargi le nombre de contrats principaux dans le cadre de la prime de bogues, et nous sommes impatients de nous associer à Immunefi alors que nous développons de nouvelles fonctionnalités de couche 1 et que nous passons à de nouveaux déploiements multicanaux. »

la blockchain regorge de fraudeurs et hackers

L’arène de la blockchain devient de plus en plus le lieu où l’on trouve les plus grosses primes de bug, ce qui reflète le fait que des milliards de dollars d’actifs sont en jeu. Trop souvent, les fraudeurs et les pirates malveillants pillent ces actifs.

Pas plus tard que cette semaine (8 février), le ministère américain de la Justice a annoncé l’arrestation d’un couple marié pour blanchiment d’argent en rapport avec 4,5 milliards de dollars qu’ils auraient accumulés à la suite d’un piratage en 2016 de la bourse de devises numériques Bitfinex.

La société de technologie blockchain Polygon est à l’origine du plus gros paiement à ce jour pour une prime de bug.Le hacker éthique Gerhard Wagner a révélé en octobre 2021 qu’il avait gagné 2 millions de dollars grâce à la découverte d’une vulnérabilité qui, si elle avait été exploitée avec succès, aurait permis aux attaquants de doubler jusqu’à 233 fois la valeur de leurs retraits de crypto-monnaies.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram