L’UATP s’associe avec BitPay pour permettre le paiement en crypto-monnaies

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

L’UATP, un réseau de paiement appartenant à 34 compagnies aériennes, dont United, Lufthansa, Delta et Air China, et utilisé par plus de 250 transporteurs ainsi que par des agences de voyage et des compagnies ferroviaires, s’associe à BitPay pour permettre les paiements en crypto-monnaies.

Il s’agit de la deuxième tentative de l’UATP pour aider ses commerçants à accepter les crypto-monnaies pour les réservations de voyages.

Les paiements en crypto-monnaies

En 2015, le processeur de paiement s’est associé à Bitnet pour permettre de telles transactions, mais le PDG de l’UATP, Ralph Kaiser, explique que cet effort a été dissous peu de temps après, lorsque Bitnet a « sombré ». 

Récemment, dit Kaiser, l’intérêt pour les crypto-monnaies a repris parmi les marchands de l’UATP, en partie en raison de la nouvelle récente que le Salvador a fait du Bitcoin, la plus grande crypto-monnaie du monde, une monnaie légale.

« Il y a beaucoup de compagnies aériennes en Amérique du Nord et en Europe qui seraient intéressées à prendre du Bitcoin ou toute autre crypto-monnaie, elles ne savent simplement pas comment. Et tout le monde attend de voir qui sera le premier et ce qui se passera », dit Kaiser.

« Nous pensons que cela va se produire maintenant parce qu’il y a une demande réelle en raison de la décision d’un gouvernement.

Bien que ce soit un petit pays, nous avons eu deux ou trois compagnies aériennes qui ont dit : ‘Nous devons être en mesure de vendre en crypto au Salvador. Pouvez-vous nous aider ? Et nous essayons toujours de répondre à la demande du marché pour nos compagnies aériennes membres. »

Kaiser dit que l’UATP a choisi de travailler avec BitPay, qui traite les paiements en crypto-monnaies pour AirBaltic depuis 2014 parce que la société a une solide réputation et a prouvé qu’elle pouvait gérer des transactions en direct. 

Les jetons acceptés

Les commerçants de l’UATP pourront accepter les paiements en Bitcoin, Dogecoin, Ethererum, Litecoin et six autres crypto-monnaies populaires.

BitPay valide les transaction et paiera les fournisseurs directement dans leur monnaie locale, en crypto-monnaie et au montant que le fournisseur a facturé au moment de la réservation éliminant de fait le risque de fluctuation des devises. 

« Il y a un risque qu’un prix du bitcoin aujourd’hui ne soit pas le même prix dans trois jours, cinq jours ou 17 jours au moment du règlement. Ce que nous allons pouvoir faire, c’est supprimer ce risque pour l’acheteur et le vendeur en nous associant à une entreprise qui portera ce risque et traitera cette crypto-monnaie », explique Kaiser.

« Bien sûr, ce n’est pas gratuit, mais ce sera moins cher et sans risque. Les formes traditionnelles de paiement sont de 1 % . » Selon le site Web de BitPay.

Selon M. Kaiser, l’UATP continue de surveiller les nouveaux types de demande émergeant des voyageurs, tant d’affaires que de loisirs, afin de déterminer comment ses futures stratégies de paiement vont évoluer.

« PayPal était considéré comme une marque de paiement alternative, et maintenant il est la deuxième marque la plus utilisée en ligne, après MasterCard je pense. Vous pouvez donc voir comment les choses évoluent.

Le bitcoin a eu très tôt une mauvaise réputation, je pense, parce qu’il était toujours sexy d’écrire sur les histoires bizarres qui se passaient avec le bitcoin, mais c’est une réserve de valeur et il y a maintenant des trillions de dollars de cette réserve de valeur », dit-il.

« Le paiement cryptographique est appelé à changer le marché dans le secteur ; ce partenariat donne aux compagnies aériennes la possibilité d’attirer de nouveaux clients et d’être les premiers à s’engager dans cet espace très intéressant. »

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram