LooksRare atteint 400 millions de dollars de ventes en seulement trois jours après son lancement

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Alors que le nombre de jeton non fongibles entrant sur le marché augmente chaque jour, une nouvelle place de marché en ligne pour ces actifs a été lancée, baptisée « LooksRare » En seulement trois jours, la place de marché NFT a enregistré un volume de ventes de 394 millions de dollars (environ 2 912 millions de roupies), selon un rapport de CoinTelegraph.

La plateforme a été officiellement lancée le 10 janvier. Actuellement, OpenSea règne sur l’espace des ventes de NFT. Des rapports ont prédit que les ventes d’OpenSea l’année dernière seraient d’environ 10 milliards de dollars.

Lorsqu’il a lancé ses activités, LooksRare a proposé de facturer des frais de 2 % sur les ventes de base et aucun frais sur les ventes privées de pièces NFT. OpenSea, quant à lui, prélève une commission de 2,5 % sur chaque transaction, ajoute le rapport de CoinTelegraph.

« LooksRare est la première place de marché NFT de la communauté qui récompense activement les marchands, les collectionneurs et les créateurs pour leur participation. Pourquoi avons-nous besoin d’une autre place de marché ? Parce que la communauté NFT mérite mieux », écrit la plateforme sur son site internet. »

Les principaux NFT qui ont suscité l’intérêt des acheteurs sur LooksRare sont la collection Meebits, qui provient de LarvaLabs, les mêmes créateurs que ceux à l’origine de Cryptopunks et Autoglyphs.

Certaines personnes ont exprimé des doutes quant à la possibilité d’échanger des Meebits sur LooksRare.

La place de marché LooksRare a indexé toutes les collections de NFT sur la blockchain Ethereum. « Cela signifie que vous pouvez échanger tous les NFT Ethereum qui sont disponibles sur OpenSea… et certains qui ne le sont pas », note son site web.

La plateforme récompense les propriétaires de NFT et les vendeurs de collections éligibles, avec son token natif appelé LOOKS.

Les NFT sont des objets de collection numériques tels que des avatars animés, des peintures numérisées, des clips sportifs et de jeux, entre autres. La propriété de ces actifs virtuels est verrouillée sur le réseau blockchain.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram