Les États-Unis sanctionnent une adresse Bitcoin appartenant à un collecteur de fonds terroriste présumé basé en Syrie

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Selon le département du Trésor américain, le suspect sollicitait des dons pour un groupe militant impliqué dans la guerre civile syrienne

Les régulateurs américains ont sanctionné une adresse bitcoin appartenant à un collecteur de fonds présumé d’un groupe militant syrien.

Il s’agit de Farrukh Furkatovitch Fayzimatov, 26 ans, citoyen du Tadjikistan, qui a été désigné comme collecteur de fonds et recruteur de terroristes par l’Office of Foreign Assets Control (OFAC) du département du Trésor américain.

Selon un communiqué de presse du département du Trésor, M. Fayzimatov utilise les médias sociaux pour recruter des membres, diffuser de la propagande et solliciter des dons pour Hay’et Tahrir Al-Sham (HTS), un groupe militant impliqué dans la guerre civile syrienne. Fayzimatov aurait organisé des campagnes de collecte de fonds communautaires pour acheter des équipements pour HTS, notamment des motos.

La première fois que le département du Trésor a ajouté des adresses de crypto-monnaies à sa liste d’individus sanctionnés, c’était en 2018, et depuis, le faire est devenu une partie intégrante des désignations par l’OFAC de trafiquants de drogue internationaux, de pirates russes et nord-coréens et de collecteurs de fonds terroristes.

Le portefeuille appartenant à Fayzimatov a effectué 24 transactions sur la blockchain bitcoin. Le portefeuille, qui est maintenant vide, a reçu et envoyé environ 0,25 BTC au total.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram