Les dirigeants de Tether feront l’objet d’une enquête pour fraude bancaire

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Une enquête américaine sur Tether cherche à déterminer si les dirigeants de la crypto numérique USDT ont commis une fraude bancaire, une affaire criminelle potentielle qui aurait de vastes répercussions sur le marché des crypto-monnaies.

Le rôle central de Tether(USDT) dans l’écosystème cryptographique est désormais bien connu, car ce stablecoin est largement utilisé pour échanger du bitcoin et les autres crypto actifs. Mais l’enquête du ministère de la Justice se concentre sur un comportement qui s’est produit il y a des années, lorsque le Tether en était à ses débuts. Plus précisément, les procureurs fédéraux examinent si Tether a caché aux banques que les transactions étaient liées à la crypto-monnaie, ont déclaré trois personnes ayant une connaissance directe de l’affaire et qui ont demandé à ne pas être nommées parce que l’enquête est confidentielle selon Bloomberg.

Les poursuites pénales constitueraient l’une des évolutions les plus significatives de la répression des monnaies virtuelles par le gouvernement américain. En effet, Tether est de loin la monnaie stable la plus populaire, c’est-à-dire des jetons conçus pour être à l’abri des fortes variations de prix, ce qui les rend idéaux pour acheter et vendre des crypto actifs plus volatiles. L’importance du jeton pour le marché est évidente : les jetons en circulation valent environ 62 milliards de dollars et sous-tendent plus de la moitié des échanges de bitcoins.

L’une des caractéristiques de Tether est que ses créateurs ont déclaré que chaque jeton était garanti par un dollar américain, soit par de l’argent réel, soit par des avoirs comprenant des billets de trésorerie, des obligations d’entreprise et des métaux précieux. Cette situation a suscité des inquiétudes : si un grand nombre d’opérateurs vendaient des pièces stables en une seule fois, il pourrait y avoir une ruée sur les actifs garantissant les jetons. Fitch Ratings a averti qu’un tel scénario pourrait déstabiliser les marchés du crédit à court terme.

Tether s’est déjà attiré l’ire des régulateurs. En février, Bitfinex et plusieurs filiales de Tether ont accepté de payer 18,5 millions de dollars pour régler les plaintes de la procureure générale de New York, Letitia James, selon lesquelles les entreprises ont dissimulé des pertes et ont menti en affirmant que chaque jeton était soutenu par un dollar américain.Les entreprises n’avaient pas accès aux services bancaires en 2017, ce qui rendait impossible l’existence de réserves soutenant les jetons, a déclaré James. Les entreprises ont réglé sans admettre ou nier les allégations.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram