L’éditeur de « GTA », Take-Two Interactive, est optimiste quant aux NFT

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Les NFT occupant le devant de la scène dans presque toute la pop-culture et les médias, ce n’était qu’une question de temps avant que l’industrie du jeu ne se tourne également vers le monde des crypto et de la blockchain. Aujourd’hui, l’éditeur de Grand Theft Auto, Take-Two Interactive, cherche également à entrer sur le marché.

En s’adressant à Nintendo Life, l’éditeur a récemment déclaré être de plus en plus intéressé par les opportunités présentées par les NFT. « Nous sommes très confiants dans le fait qu’il existe une opportunité pour les NFT de faire partie de l’offre de Take-Two à l’avenir « , a expliqué le PDG de la société, Strauss Zelnick, qui reste toutefois vigilant sur un marché très volatile . « Nous croyons aux biens rares, nous croyons aux objets de collection. Ce qui nous inquiète, c’est qu’il y ait de la spéculation », a-t-il poursuivi. « Nous voulons nous assurer que les consommateurs ont toujours une bonne expérience chaque fois qu’ils s’engagent avec nos propriétés, et perdre de l’argent sur la spéculation n’est pas une bonne expérience, donc nous allons rester à l’écart de la spéculation. »

Take-Two ne serait pas la première société de jeux vidéo à s’intéresser aux NFT. À la fin de l’année dernière, Ubisoft est devenu le premier développeur à lancer ses propres NFT dans le jeu, couvrant divers objets du jeu tels que des armes et des skins. Cependant, cette initiative a suscité une vive réaction de la part des fans, qui ont vu dans cette vente un moyen de s’enrichir rapidement. Le géant japonais du jeu Square Enix a également exprimé un intérêt similaire pour la technologie, son président Yosuke Matsuda ayant révélé lors de la lettre de fin d’année 2021 que le développeur se concentrerait sur les jeux basés sur la blockchain à l’avenir.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram