Le taux de hachage du bitcoin rebondit et les meilleurs mineurs reviennent

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

La répression de l’industrie minière par la Chine a forcé plusieurs des principales sociétés de minage de crypto-monnaies à délocaliser leurs opérations.

La réglementation stricte de la Chine en matière de crypto-monnaie a entraîné des perturbations au sein de l’écosystème du minage de bitcoins (BTC). La disparition soudaine des mineurs de bitcoins du réseau a causé une chute des taux de hachage. La performance de hachage, c’est-à-dire la puissance de calcul cumulée du réseau Bitcoin, a attient un record historique de 180 exahashes par seconde (EH/s) à 84 EH/s en seulement 21 jours.

Si la baisse du taux de hachage est directement imputable à la diminution du nombre de mineurs chinois, les informations de Blockchain.com Explorer suggèrent une augmentation constante de la difficulté d’extraction depuis le 3 juin. 

Depuis la chute, le taux de hachage a augmenté de 21,38 % en raison du retour des mineurs chinois migrateurs qui ont commencé à opérer dans d’autres régions. L’ajustement de la difficulté d’extraction du bitcoin qui en résulte se traduit par une augmentation des coûts de calcul. Au fur et à mesure que les anciens mineurs chinois reviendront en ligne, les coûts opérationnels des mineurs de bitcoins dans le monde continueront d’augmenter.

Compte tenu de la résistance initiale du gouvernement chinois, les mineurs sont à l’affût des pays qui offrent à la fois une clarté réglementaire et des coûts d’électricité moins élevés.

« Sous le prétexte de protéger les citoyens des investissements à haut risque, les autorités chinoises ont forcé les entreprises de crypto à limiter leurs offres de portefeuille de crypto ou à se déplacer à l’étranger. Comme l’a rapporté Cointelegraph au début du mois.

À son apogée en septembre 2019, la Chine a contribué à 75,53 % du taux de hachage mondial du bitcoin et avait affiché une baisse constante bien avant l’interdiction de l’exploitation minière. Alors que la contribution actuelle de la Chine au taux de hachage est de 46,04 %.

Cointelegraph a également couvert des cas où des juridictions incluses la Russie, le Kazakhstan et le Canada qui sont impliqués dans la crypto en offrant un endroit pour les mineurs chinois en migration. De nombreux experts s’accordent à dire que l’effondrement du monopole de la Chine sur l’industrie minière est le signe d’une évolution positive vers la décentralisation de l’écosystème cryptographique.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram