Le plus grand musée du monde lance une exposition d’art NFT gratuite

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Après avoir levé 440 000 dollars en vendant des NFT sur Binance, l’Ermitage est maintenant curieux de savoir si les NFT sont de l’art, ou plutôt juste de l’argent.

Le musée russe de l’Ermitage poursuit sa plongée dans l’industrie des jetons non fongibles (NFT) en lançant sa première exposition d’art numérique entièrement virtuelle.

Peu de temps après avoir levé plus de 400 000 dollars via sa première vente aux enchères de NFT sur Binance en septembre, l’Ermitage accueille maintenant une exposition gratuite d’œuvres d’art NFT existant exclusivement dans l’espace virtuel, le soi-disant « ermitage céleste », ou l’avatar numérique du musée.

Lancée le 10 novembre, l’exposition de l’Ermitage s’intitule « Invisible Aether » et repose sur le concept de métavers, permettant aux utilisateurs de créer des avatars numériques et de naviguer sur le site virtuel à l’aide de PC, de smartphones, de lunettes de réalité virtuelle et d’autres appareils. Le site virtuel imite les intérieurs de la Bourse de Saint-Pétersbourg, mais l’exposition réelle n’a rien à voir avec le commerce, selon un conservateur principal du projet.

« Les œuvres d’art de l’exposition ne sont pas à vendre. Nous évitons tous les sujets liés au prix de ces pièces afin de nous attacher à montrer ce qu’est réellement l’art numérique, car le coût de l’art est secondaire par rapport à sa valeur », a déclaré Dimitri Ozerkov, directeur de l’art contemporain à l’Ermitage.

Ozerkov a noté que l’Ermitage rendra toutes les œuvres d’art à leurs propriétaires originaux, y compris les artistes et les collectionneurs, juste après la fin de l’exposition, le 10 décembre. « D’autres événements ne relèvent pas de la compétence du musée », a-t-il ajouté.

Plateformes les plus recommandées

dépôt min.

$250

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.8

4.9/5

73% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

dépôt min.

$50

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.7

4.8/5

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent grâce à l'effet de levier. 78 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD auprès de ce fournisseur.

dépôt min.

$250

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.6

4.5/5

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 68 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Lors d’une conférence de presse jeudi, M. Ozerkov a souligné que l’Ermitage n’avait « aucun intérêt financier » à organiser cette exposition gratuite, notant que le musée s’efforce de découvrir la valeur réelle des NFT. « Nous voulons voir ce qui reste du NFT si l’on enlève l’aspect financier », a-t-il déclaré.

La sélection des artistes et des œuvres pour l’exposition « Invisible Aether » a été effectuée par deux conservateurs, dont Ozerkov et Anastasia Garnova, membre de la division d’art contemporain de l’Ermitage.

« Nous pensons que la sélection par les conservateurs est cruciale pour une exposition de musée, car elle la rend plus intégrale en termes de sujets et de chapitres. Le principe de sélection est basé sur l’importance des œuvres d’art pour comprendre l’essence de la NFT « , a déclaré Garnova. « Les artistes n’ont pas pu demander à participer à l’exposition », a-t-elle ajouté.

La liste complète des œuvres d’art est disponible sur le site officiel de l’exposition, comprenant un total de 37 pièces, dont Schrödinger’s Cat de CryptoKitties, un jeu blockchain populaire construit par le studio canadien Dapper Labs sur le réseau Ethereum. La liste comprend également une œuvre d’art de l’artiste de Saint-Pétersbourg connu sous le nom de Darkzuu.

L’exposition met également en vedette des plateformes NFT et des acteurs majeurs du secteur comme Snark.art, Masters digital, The Art Exchange, Rarible, Superrare, KnownOrigin, ArtBlocks, Alterhen.art et OpenSea.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram