La province chinoise du Hebei réprime l’extraction et le commerce de crypto-monnaies

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

La commission du cyberespace de la province chinoise du Hebei (nord) a déclaré qu’elle coopérerait avec d’autres départements gouvernementaux pour réprimer l’extraction et le commerce de devises virtuelles, dernière mesure en date dans le cadre de la répression des crypto-monnaies dans le pays.

Le département de l’éducation, le département de la sécurité publique, le bureau de la réglementation financière locale et l’administration des communications de la province participeront également à la répression, selon la déclaration de la commission.

L’extraction de crypto-monnaies consomme une énorme quantité d’énergie, ce qui va à l’encontre de l’objectif de « neutralité carbone » de la Chine », indique le communiqué, ajoutant qu’elle comporte également d’énormes risques financiers.

En mai, le Conseil d’État chinois, ou cabinet, a promis de sévir contre l’extraction et le commerce de bitcoins, intensifiant une campagne contre les crypto-monnaies quelques jours après que trois organismes industriels ont interdit les services financiers et de paiement liés aux crypto-monnaies.

La commission a déclaré qu’avant le 30 septembre, ces services devraient vérifier les systèmes d’information qu’ils utilisent, afin d’éviter l’utilisation de toute puissance de calcul pour se livrer au minage illégal de monnaies virtuelles.

Elle a ajouté qu’ils devaient intensifier la collecte d’informations auprès des dénonciateurs et du grand public. À partir d’octobre, elle surveillera régulièrement le secteur et sanctionnera ceux qui ne respectent pas les règles.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram