La police brésilienne a saisi 28,8 millions de dollars en crypto-monnaies

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

La police fédérale brésilienne a effectué l’une des plus importantes saisies de crypto-monnaies de l’histoire du pays le 25 août, lorsque la police a saisi 28,8 millions de dollars en crypto-monnaies provenant d’une présumée chaîne de Ponzi d’investissement.

L’opération, appelée « Kryptos« , comprenait l’arrestation de cinq personnes liées au système pyramidal et des confiscations d’argent liquide et d’articles de luxe.

L’opération d’arrestation “Kryptos”

La police brésilienne a saisi 28,8 millions de dollars dans le cadre de l’opération « Kryptos ».

Le 25 août, la police fédérale brésilienne a mené une action conjointe en différents endroits du pays pour saisir des biens et arrêter des personnes liées à un système pyramidal présumé.

 L’opération Kryptos, ainsi que l’ont baptisée les autorités brésiliennes, a abouti à l’arrestation de Glaidson Acácio, accusé de diriger une chaîne de Ponzi dans la localité de Cabo Frio, à Rio de Janeiro. 

L’opération a également permis de saisir plus de 28 millions de dollars en crypto-monnaies, l’une des plus importantes saisies de l’histoire du pays.

Plateformes les plus recommandées

dépôt min.

$250

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.8

4.9/5

73% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

dépôt min.

$50

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.7

4.8/5

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent grâce à l'effet de levier. 78 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD auprès de ce fournisseur.

dépôt min.

$250

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.6

4.5/5

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 68 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Quatre autres personnes ont été arrêtées dans plusieurs endroits, notamment à Cabo Frio et à l’aéroport de Guarulhos. 

Acácio était soupçonné de diriger une société d’investissement de type Ponzi qui offrait des rendements de 15 % sur la valeur déposée par les investisseurs.

Les biens saisis

 L’opération comprenait 15 ordres de perquisition et de saisie, qui ont permis à la police fédérale de saisir 21 véhicules de luxe, des montres haut de gamme, des bijoux, 19 millions de reais (3,6 millions de dollars américains) en espèces, ainsi que d’autres montants en devises et des documents.

La défense d’Acácio souligne qu’elle attend toujours de voir le dossier complet contre son accusé pour offrir des déclarations sur l’opération.

Le Brésil agit contre la criminalité liée aux crypto-monnaies

Le Brésil est l’un des pays les plus actifs en matière de réglementation et de répression des crimes liés aux crypto-monnaies en Amérique latine. 

Rien qu’au cours des derniers mois, plusieurs grandes opérations ont été menées par la police fédérale, avec des millions de dollars récupérés. Au début du mois, la police fédérale a lancé l’opération « Compliance », qui comprenait l’exécution de plus de 34 ordres de perquisition et de saisie à travers le pays par 150 policiers fédéraux.

En juillet, la police a exécuté deux autres opérations liées aux crypto-monnaies. 

La première a permis de saisir 33 millions de dollars liés à des opérations de blanchiment d’argent menées par des sociétés écrans(Une société écran est une société fictive, créée pour dissimuler les transactions financières d’une ou de plusieurs autres sociétés) et des bourses de crypto-monnaies non conformes aux règles de KYC. 

La seconde concernait l’arrestation de Claudio Oliveira, le tristement célèbre « roi du bitcoin » dans le pays, qui aurait simulé un piratage informatique pour soutirer aux investisseurs plus de 300 millions de dollars en crypto-monnaies.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram