La crypto-monnaie Omicron (OMIC) a grimpé de plus de 895 % en une semaine

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Une crypto-monnaie à faible capitalisation a bondi de 895% au cours du week-end… après que l’OMS ait donné son nom à la souche la plus dangereuse du COVD-19.

Qu’est ce que Omicron ?

Omicron est le nom de la dernière variante de COVID-19, la plus dangereuse. C’est aussi le nom d’une crypto-monnaie qui a fait un pic de plus de 895% grâce à cette coïncidence.

Cela peut être une bonne ou une mauvaise nouvelle, selon la façon dont on le prend.

Omicron montre pourquoi les noms sont importants

Omicron (OMIC), une crypto-monnaie qui se définit comme un protocole de monnaie de réserve décentralisée disponible sur le réseau Arbitrum, a commencé à donner de la joie à ses hodlers vers midi le 27 novembre, lorsqu’elle a franchi la résistance près de 70 $ et est montée à 187 $ en moins d’une demi-heure.

À partir de là, les prix se sont emballés, et le jeton a atteint un sommet quotidien d’environ 242 $.

Les personnes avides qui n’ont pas encaissé après cette incroyable poussée d’intérêt ont vu leur bravoure récompensée le lendemain, lorsque chaque OMIC a grimpé pour s’échanger autour de 430 $ à son sommet. Cependant, la hausse n’a pas cessé depuis, au moment de la rédaction de cet article (10:40 UTC), le jeton vaut 635,11 $. Selon Coingecko.

Plateformes les plus recommandées

dépôt min.

$250

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.8

4.9/5

73% des comptes d'investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

dépôt min.

$50

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.7

4.8/5

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent grâce à l'effet de levier. 78 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent lorsqu'ils négocient des CFD auprès de ce fournisseur.

dépôt min.

$250

EXCL. OFFRE

USER RATING

9.6

4.5/5

Les CFD sont des instruments complexes et comportent un risque élevé de perdre rapidement de l'argent en raison de l'effet de levier. 68 % des comptes des investisseurs particuliers perdent de l'argent en négociant des CFD avec ce fournisseur. Vous devez vous demander si vous comprenez le fonctionnement des CFD et si vous pouvez vous permettre de prendre le risque élevé de perdre votre argent.

Contrairement aux projets précédents, l’affaire Omicron (OMIC) est une affaire de coïncidence (malheureuse). Le jeton est né début novembre comme un fork d’Olympus sur le réseau Arbitrum.

Le protocole Omicron joue sur une relation entre stakers et bonders pour assurer un rendement sur une période donnée.

Mais quelques semaines plus tard, l’OMS a décidé de nommer une souche dangereuse et nouvellement découverte de COVID-19 d’après la quinzième lettre de l’alphabet grec, et les marchés se sont emballés.

Les projets liés au Covid ne sont pas étrangers au Crypto-verse

Quelque chose de similaire s’est produit dans les premiers jours du Coronavirus, lorsque les gens se sont précipités pour acheter des crypto-monnaies, des NFT, et placer des paris liés au Coronavirus.

Un exemple clair est le projet COVIDPunks, un spinoff de cryptopunks sur le thème du Coronavirus qui a déplacé 1800 ETH en volume. Et si cela ne semble pas suffisant, un seul Cryptopunk original, le CryptoPunk 7523, a été vendu chez Sotheby’s pour 11 754 000 USD.

Les enthousiastes l’ont surnommé « COVID Alien ».

Comment acheter Omicron (OMIC) ?

Dés qu’il y a une possibilité de gagner de l’argent, les spéculateurs n’hésiteront pas à investir, même si ce n’est pas le projet le plus agréable du monde.

Si vous êtes intéressé par l’achat d’Omicron, la seule option pour le moment est de passer par Sushiswap. Il n’existe pas d’échange centralisé prenant en charge la crypto-monnaie.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram