La Chine s’attaque à nouveau à l’exploitation minière de crypto-monnaies

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Les autorités chinoises intensifient la répression contre l’exploitation minière de crypto-monnaies, la qualifiant de pratique « extrêmement nuisible » qui menace de compromettre les efforts du pays pour réduire les émissions de carbone.

La porte-parole de la Commission nationale du développement et de la réforme, Meng Wei, a critiqué le minage de bitcoins lors d’une conférence de presse tenue mardi à Pékin. Elle a déclaré que cette activité « consomme beaucoup d’énergie » et « produit beaucoup d’émissions de carbone ».

Meng a déclaré que la NDRC,le principal planificateur économique du pays, lancera une répression « à grande échelle » contre le minage de crypto-monnaies en se concentrant sur le minage commercial et le rôle des entreprises publiques dans le secteur. Elle a également déclaré que la production et le commerce de crypto-monnaies génèrent des « risques importants » et a qualifié le secteur d' »aveugle et désordonné ».

Dans le cadre de ses nouvelles mesures, la NDRC a déclaré qu’elle augmenterait les prix de l’électricité pour toute institution qui abuserait de son accès à l’électricité subventionnée pour participer à l’exploitation de crypto-monnaies. Les autorités ont traditionnellement offert aux écoles, aux centres communautaires ou à d’autres institutions d’assistance publique des prix plus bas pour l’électricité.

Le prix du bitcoin a chuté après les remarques, plongeant de plus de 7 % à 60 889 dollars, sa plus faible valeur en plus d’une semaine. Bien que la raison de ce plongeon n’ait pas été immédiatement claire, il a coïncidé avec la conférence de presse de la NDRC. 

L’ether, le deuxième plus grand jeton numérique après le bitcoin, a glissé de plus de 8 % mardi à 4 297 dollars, son plus mauvais niveau en deux semaines.

Ce n’est pas la première fois cette année que Pékin s’engage à réprimer l’exploitation minière de crypto-monnaies.

La Chine a intensifié ses efforts pour réprimer les crypto-monnaies depuis mai, lorsqu’elle a interdit le commerce des crypto-monnaies et a déclaré qu’elle examinerait de près les opérations de minage dans le pays.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram