La Chine déclare que toutes les transactions liées aux crypto-monnaies sont illégales

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

La banque centrale chinoise a déclaré que toutes les transactions liées aux crypto-monnaies sont illégales et doivent être interdites, envoyant le signal le plus fort à ce jour sur sa détermination à réprimer le secteur.

Les crypto-monnaies ne sont des monnaies fiduciaires

Toutes les crypto-monnaies, y compris le bitcoin et le tether, ne sont pas des monnaies fiduciaires et ne peuvent pas être mises en circulation sur le marché, a déclaré la Banque populaire de Chine sur son site Web.

Toutes les transactions liées aux crypto-monnaies, y compris les services fournis par les bourses offshore aux résidents nationaux, sont des activités financières illicites, a déclaré la PBOC dans le communiqué.

Les prix des principales crypto-monnaies chutent

Cette dernière directive sévère, qui a fait chuter le bitcoin jusqu’à 5,5 % vendredi, intervient alors que les marchés mondiaux sont de plus en plus préoccupés par une crise de la dette impliquant le promoteur immobilier China Evergrande Group. Le gouvernement chinois pourrait également réagir à des signes indiquant que les mineurs dissimulent leurs activités pour rester en activité.

Vijay Ayyar, responsable Asie-Pacifique de la bourse de crypto-monnaies Luno à Singapour, a déclaré que, bien que le gouvernement chinois ait fait des déclarations similaires dans le passé, il s’agit d’un environnement légèrement nerveux pour la crypto avec les récents commentaires de la SEC et les nouvelles d’Evergrande. Donc tout commentaire de cette nature provoquera une vente d’actifs risqués. »

L’agence de planification économique du pays a également déclaré qu’il était urgent pour la Chine d’éradiquer l’exploitation des crypto-monnaies, et que la répression était importante pour atteindre les objectifs en matière de carbone.

Les investisseurs doivent s’attendre à une « réaction instinctive des prix alors que la Chine retire le vent des voiles du bitcoin », a déclaré Antoni Trenchev, cofondateur du prêteur de crypto-monnaies Nexo. « Le récent rebond depuis un peu moins de 40 000 dollars a probablement suivi son cours pour le moment ».

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram