Floki Inu signe un partenariat avec le club de football le plus suivi d’Inde

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram

Floki Inu, une crypto-monnaie mème dont la création a été inspirée par le chiot Shiba Inu du PDG de Tesla, Elon Musk, poursuit son blitz marketing en annonçant un partenariat avec le Kerala Blasters FC, le club de football le plus suivi en Inde.

Dans le cadre de ce partenariat, le logo de la crypto-monnaie et son site web apparaîtront sur la manche droite du maillot du club tout au long de la saison 2021-2022 de la Hero Indian Super League.

En février, les Kerela Blasters ont atteint deux millions de followers sur Instagram, devenant ainsi le premier club de football indien à franchir une telle étape. Il peut également se targuer d’avoir 1,8 million de followers sur Twitter.

Les promoteurs de la crypto-monnaie Floki Inu estiment que l’opération pourrait potentiellement aider la monnaie mème à se généraliser en Inde.

Le marketing de Floki Inu suscite des critiques

Cette annonce intervient après que Floki Inu, qui est en concurrence avec Shiba Inu et Dogecoin, a été critiqué au Royaume-Uni pour avoir placardé ses publicités sur les rames de métro et les bus de Londres.

Selon un rapport de la BBC, l’Advertising Standards Authority (ASA) a commencé à enquêter sur cette campagne de marketing agressive.

Dans sa déclaration, Floki Inu a dénoncé cette attaque comme « une tentative évidente de censure ».

Malgré les réactions, Floki Inu a également lancé une campagne de promotion aux Pays-Bas.

FLOKI est en hausse de 4,5 % au cours des dernières 24 heures, ce qui va à l’encontre de la tendance baissière.

L’Inde en passe d’interdire les publicités pour les crypto-monnaies

En raison de la flambée des prix des crypto-monnaies, les publicités publiées par les bourses de crypto-monnaies ont inondé les événements sportifs indiens, ce qui a suscité l’ire du gouvernement.

Selon de récents rapports des médias, l’Inde est en passe d’interdire les publicités « irresponsables » sur les crypto-monnaies qui promettent de gros rendements. Le Premier ministre Narendra Modi a récemment prévenu que les crypto-monnaies pourraient « gâcher » la jeunesse indienne.

Il semblerait également que l’Inde interdise aux bourses de coter les pièces de monnaie sans l’approbation du gouvernement.

Facebook
Twitter
WhatsApp
Telegram