Arrêter le vol ? La famille Trump menace de poursuivre TrumpCoin

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram

Eric Trump, le fils de l’ancien président, a envoyé un tweet menaçant à TrumpCoin pour avoir utilisé frauduleusement le nom de sa famille. Cependant, le compte Twitter de TrumpCoi n’ait pas semblé inquiet pour cette affaire.

Une crypto-monnaie à petite capitalisation nommée TrumpCoin (TRUMP) a finalement attiré l’ire de la dynastie Trump, six ans après son entrée sur le marché.

Le 25 janvier, le deuxième fils de Donald Trump, Eric, a menacé d’intenter une action en justice contre la crypto-monnaie TRUMP pour avoir prétendument utilisé frauduleusement son nom de famille.

TRUMP est une crypto-monnaie qui a été lancée au premier trimestre 2016 et qui prétend être « une crypto-monnaie créée par des patriotes pour les patriotes du monde entier. »

L’équipe de TrumpCoin s’attendait apparemment à être confrontée à un litige de la part de la famille Trump. Environ 24 heures après la menace d’Eric, le compte Twitter de TrumpCoin a riposté en mettant en évidence une clause de non-responsabilité sur son site web, reconnaissant que TrumpCoin n’est en aucun cas affilié à la famille Trump ou à l’une de ses propriétés.

TRUMP se négocie actuellement à 0,25 $ avec un volume d’échange sur 24 heures de 13 313 $, selon CoinGecko.

La famille Trump n’est pas étrangère à l’industrie des crypto-monnaies. Melania Trump a récemment mis aux enchères un chapeau qu’elle portait lorsqu’elle était Première Dame. Le paiement a été effectué en Solana (SOL). Elle a également félicité le bitcoin (BTC) pour son 13e anniversaire plus tôt cette année.

Donald Trump, cependant, ne tient pas les crypto-monnaies en aussi haute estime que sa femme. En octobre dernier, il a déclaré que les crypto-monnaies représentaient une menace pour l’hégémonie du dollar américain dans le monde. Il a également dit espérer que les monnaies numériques comme le yuan numérique chinois ne créent pas une concurrence insurmontable pour le dollar.

TRUMP rejoint une liste courte mais croissante des pièces qui ont été critiqués pour leurs droits d’appellation et de marque.

La succession de l’auteur du Seigneur des Anneaux, J.R.R. Tolkien, s’en est pris à la crypto-monnaie nommée JRR Token pour avoir utilisé le nom de l’auteur sans autorisation. Le 23 novembre de l’année dernière, la crypto a été contrainte de fermer et de supprimer tout contenu qui enfreignait la propriété intellectuelle de la succession.

Le célèbre restaurant de fast-food Jack in the Box a également poursuivi FTX pour violation des droits d’auteur. La chaîne affirmait que la mascotte « Moon Man » de FTX copiait sa mascotte « Jack ». L’affaire a été réglée à l’amiable le 21 janvier.

En août dernier, Ripple Labs a été poursuivi par un tribunal australien pour avoir copié le nom d’un service de paiement domestique préexistant appelé PayID.

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur whatsapp
WhatsApp
Partager sur telegram
Telegram